Envie de participer ?

Championnat de France de semi-marathon – 18/09/2022

Bienvenue chez les ch’tits

Un championnat de France de semi-marathon mi-septembre oblige les qualifiés à se préparer durant la période estivale, ce qui n’est jamais aisé, surtout cette année avec les températures élevées.

C’est à Saint Omer que Olivier Pamart, Stania Halberstadt et Isabelle Pinguet se sont rendus ce week-end. Laurent Gales a du décliné le déplacement sur maladie. Dommage, il était prêt.

Environ 900 athlètes auxquels se sont joints presque 300 participants à l’épreuve open ont pris le départ à 10h30 pour 2 tours d’un tracé hyper plat avec une épingle à cheveux en seule difficulté technique, un passage le long de l’Aa canalisé, 4 passages devant la brasserie de Saint Omer … sans arrêt et des façades typiques en briques comme spectacle. Un ciel bleu à peine moutonné et une température à peine supérieure à 10 degrés laissaient présager d’une course limpide. C’était sans compter sans le vent qui s’engouffrait dans les rues par bourrasques violentes et qui a fortement contribué à ce que les allures soient délicates à tenir.

Olivier a rentabilisé son excellente préparation en respectant l’allure imposée et termine sous les 1h27’ (1h26’26’’) malgré une petite faiblesse au 13ème km. Stania en 1h41’38’’ se voit récompenser de ces efforts des 3 dernières semaines. Isabelle, qui depuis une semaine lutte contre un micro traumatisme au pied, a subi d’abord une gêne abdominale avant d’être tétanisée par des crampes aux deux mollets. Elle finit courageusement en 1h56’32’’.

Qu’ajouter ? Une organisation sans faille qui rend tout simple, du parking à l’arrivée, de la prise de dossard aux ravitaillements. Seul bémol à noter, un point de règlement de l’épreuve sur les changements de catégorie qui, à l’encontre du règlement FFA peut priver Isabelle de sa qualification. Nouvelle M4F, elle a couru en M3F et malgré le temps qualificatif M4F, la qualif ne serait pas obtenue.

Olivier et Stania sont d’ores et déjà qualifiés pour 2023.

PA


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.